Muriel Evrard, entraîneur niveau 2 FEQ (Canada)


Dès onze ans et après quelques années d’obstacle et de dressage, j’ai eu l’opportunité d’être initiée à l’équitation western. Je me suis tout de suite découvert une passion tout en restant intéressée par les autres styles et méthodes équestres. Le Trail a toujours attiré mon attention, au point d’en devenir ma spécialité. Cette épreuve est constituée d’un parcours incluant divers obstacles à franchir représentant des situations réelles rencontrées en extérieur. Mon expérience s’étend également à d’autres disciplines d’équitation western telles que le Western Pleasure, le Western Riding (épreuve comportant sept à huit changements de pied successifs au galop), le Reining, etc.

Ma carrière professionnelle a débuté en tant qu’enseignante au Quarter Horse Center à Braine-L’Alleud en 1997, après une formation d’Instructeur niveau I au Québec. Deux années plus tard, je deviens Instructeur niveau II du Québec et participe à énormément de compétitions jusqu’à gagner la médaille de Bronze aux Championnat d’Europe AQHA 1999 à Kreutz (Allemagne) en Trail Open Junior, mon cheval étant âgé de moins de 6 ans à l’époque. J’ai par la suite eu envie de passer de l’autre côté de la barrière et de devenir juge. J’ai donc suivi une formation de juge FEWI (Fédération Equestre Western Internationale) et ai commencé à juger des concours FFEA, Fédération Francophone d’Equitation Américaine, et DEA, Délégation d’Equitation Américaine de la LEWB. J'ai une longue expérience en tant que juge des compétitions de la ligue LEWB et ai suivi depuis plusieurs années un grand nombre de séminaires de juge AQHA et NRHA qui se déroulaient en Europe.

J’ai amélioré ma technique équestre en suivant diverses formations en équitation western tout au long de ma carrière mais c’est à partir de 2002 que je me suis intéressée de plus près aux méthodes basées sur l’éthologie. Je fus jusqu’en 2013 membre du Comité Pédagogique de la DEA dont le but principal est de développer cette équitation merveilleuse qu’est l’équitation western. Ensuite, je suis devenue  conseillère DEA en tant que spécialiste de mon domaine.

Mon activité est à ce jour principalement de donner des cours et des stages académiques d’équitation western pour permettre à cette monte, si mal connue, de se développer. Mon désir et mon prochain objectif est d’acquérir, dans un futur proche, le statut de juge AQHA (American Quarter Horse Association). Cette fédération international représente le plus gros studbook au monde (2,800,000 chevaux inscrits en 2017) avec plus de 250,000 de membres.

prev next